lundi 7 juillet 2014

Couv

Bon tout le monde a l'air content chez Gallimard. La couv, pas encore 100% sûr. 52 pages colorisées. Vacances comprises, tout devrait être bouclé fin août. On mise donc toujours sur une sortie automnale.

27 commentaires:

  1. Raah bordel c'est beau...

    RépondreSupprimer
  2. C'est très akira en plus organique . Très bon !
    Jaouen

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu les 3 premiers AAMA grace a la mediatheque, mais pour la sortie du tome 4, je pourrais bien me prendre les 4 d'un coup (achat de ouf !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah mais quelle excellente initiative!

      Supprimer
    2. Moi j'ai acheté les 3 premiers d'un coup à la sortie du 3e... et j'attends la sortie du 4e avec impatience ! vivement l'automne !

      Supprimer
  4. Un clin d'œil au Swamp Thing de Berni Wrightson ?

    RépondreSupprimer
  5. J'ai trop hâte!
    Quelle série fantastique :)

    RépondreSupprimer
  6. Dans la compo ça me fait penser à une illus de Frazetta (celle avec un viking qui prend appui sur un flanc de montagne). Bon taf en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La posture diffère un peu (il s'agit de la toile appelée "Dark Crusade", (http://www.comicbookbrain.com/_imagery/2012-03-07/frank-frazetta-dark-kingdom-600.jpg)... C'est vrai que c'est frappant... Hasard ou réminiscence inconsciente ? Ou quand les solutions de composition sont limitées, il est normal que l'on retrouve les mêmes...

      Supprimer
    2. Non, là, hasard. A ce taux-là, je pense que l'on peut trouver des centaines de ressemblances avec des couvertures en tout genre. Wrighston oui, c'est prémédité, Frazetta non.

      Supprimer
  7. ...presque déçu que ça soit le dernier tome (temporairement ?).

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Sinon, peut-on considérer que Aâma et Lupus s'inscrivent dans le même univers et qu'à l'instar d'un Asimov ou d'un Christopher Priest, vous créiez un univers de SF par touches successives ? (Que l'on peut apprécier par la vision qu'en on les protagonistes des histoires...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, Lupus est de la pure SF de voyage et d'évasion, mélangée à une sorte d'auto-fiction tordue. La dimension critique ou réflexive sur notre propre monde n'était pas au centre de la démarche. Aâma est plutôt une rêverie critique sur le rapport que nous entretenons avec nos technologies de communication-consommation. Une sorte de fable philosophique désespérée déguisée en récit d'aventures. Et il faudra attendre pour l'extension éventuelle d'un univers SF personnel, parce que mes deux prochains livres iront triturer d'autres genres.

      Supprimer
  10. j'ai découvert les trois premiers tomes il y a peu et j'attends la suite avec impatience!

    RépondreSupprimer
  11. Des fois je me demande si Aâma (ramenée sur terre par Verloc dans le prochain volume ?) ne va pas s'échapper des pages du tome 4 et contaminer le réel... on verra bien !

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour. Est-ce que le robot de "Lupus" et les déambulateurs vous ont étés inspirés par le robot "Bibip" dans Cosmo, "les évadés du futur" par Jean-Yves Mitton (paru dans le magazine Mustang chez Lug) ?

    RépondreSupprimer
  13. Des photos de "Bibip" sur cette page : http://www.pressibus.org/bd/polis/c/cosmo.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulaaa c'est pointu là hein. Le réponse est non.

      Supprimer
  14. Bonjour Frédérik,
    Maintenant que votre travail sur Aâma est terminé, pouvez-vous nous dire si vous envisagez de faire une exposition?
    Merci.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour mr. Frederik Peeters
    Je te tutoie parce que j'ai déjà passé beaucoup de temps dans ton imaginaire

    Pachyderme--> lu et direct oublié (à part quelques images bien graphiques)
    Pilules bleus--> ça me fait chier d'être dans ta tête à subir ton monologue, j'ai envie de te donner des baffes pour que tu te secoue et de zapper sur du Gaston Lagaffe
    Lupus--> je suis toujours dans ta tête mais avec un univers et des personnages qui m'intriguent et parlent à mon imaginaire, parfois j'ai encore envie de te donner une baffe et de zapper mais quand même je vais jusqu'au bout.
    Aama--> je ne sais plus trop où je suis et je me laisse porter. Quand je dépose la bédé, j'atterris à chaque fois et je me grouille d'aller sortir le linge ou faire pipi. Tout dedans l'histoire me fascine et quand je ne comprends plus rien mon cerveau active l'autopilote Lynch/Jodorowski ("regarde les belles images et tripe dans l'ambiance"). Il ne se met pas en marche facilement, seulement quand j'adore ce que je lis.

    Alors merci mec, merci mr. Frederik Peeters, d'avoir pondu une nouvelle oeuvre de sci-fi classée "majeure" dans mon petit panthéon personnel.

    J'aurais bien aimé dire "merci mec" à Jules Verne et quelques autres aussi. C'est chouette internet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Tiens, moi aussi au début de ton message j'avais envie de tout zapper et de te filer des baffes… Et ensuite, aaah, c'est chouette quand même internet...

      Supprimer
  16. - "Diplomatie, messieurs... diplomatie !"

    RépondreSupprimer