mercredi 26 janvier 2011

Pesanteur



Et d'autres fois, un petit dessin volant, fait à un moment où je n'avais aucune idée précise de ce qui pourrait le précéder ou le suivre dans le scénario, ni même aucune idée du nom du personnage, se retrouve presque identique dans la version finale, et donne finalement lieu à toute une séquence. Un épisode burlesque, en plus.

1 commentaire:

  1. Bonjour et merci pour ce blog vraiment intéressant qui nous offre la possibilité de lever un coin du voile sur ce compliqué et déroutant processus qu'est la création d'une histoire. J'en profite aussi pour vous féliciter pour vos différents livres dont la lecture m'a permis de m'évader, de réfléchir sur l'humain et tout simplement de passer des bons moments ! Encore merci. Vivement la parution de cette nouvelle saga ! Olivier

    RépondreSupprimer